A la rencontre de Nicolas BAULU -Trail de la Courbière

0
1274

Nouvelle rubrique du site Midirun.fr, « l’interview de l’organisateur » vous amènera dans les coulisses de ces organisateurs qui travaillent toute l’année pour vous faire vibrer le week-end. Après un tour du côté de la basse Ariège et le Plantaurel, direction la haute Ariège et le Sabarthés avec le Trail de la Courbière !

 

L’organisateur interviewé : Nicolas BAULU – Trail De la Courbière … à toi !

Nicolas Baulu

*          Ta course, 100% trail et authentique, est fortement plébiscitée et appréciée pendant les reconnaissances du parcours, quelles en sont   d’après toi les raisons ?

Il semblerait que le parcours très technique et difficile plaise. Les vues sont superbes depuis les crêtes de part et d’autre de la vallée de la Courbière. Les reconnaissances du parcours par autant de monde sont une bonne surprise et nous font plaisir! De ce fait, nous avons du baliser le parcours beaucoup plus tôt que prévu attention le 23 km a surpris pas mal de monde et beaucoup ont mis plus de temps de prévu et vont donc revenir.

*          Présente-nous la manifestation sportive en quelques lignes ?

Le trail de la Courbière est un trail totalement nouveau dans son tracé alors que le nom Courbière existe au travers la course de la Courbière depuis 15 ans. Cette année c’est 100% trail de montagne avec 2 sommets à 1200m, 2 parcours (23 et 11km). Nous avons proposé un 11 km afin que tout le monde puisse participer mais il faudra faire attention au 700m d+. Le 23 km avec près de 1500md+ est une bonne préparation pour la saison à venir et les classiques du printemps!

*          Pourquoi t’être lancé dans l’organisation ? 

Après avoir lancé la Corrida de Tarascon j’avais envie de faire découvrir mes chemins d’entrainement, mon jardin ! Aussi, avec l’association Vo2Max que je préside depuis 6 ans nous avons décidé de relever ce défi.

*          Quel est le noyau dur de l’organisation ?

Bien sur l’association Vo2Max avec ses 40 adhérents, mais aussi nous avons voulu faire participer les habitants de Banat  (commune associée à Tarascon) au travers de deux associations du village (Comité des Fêtes et la Voix du Scribe) qui ne sont pas des associations à vocation sportives ! N’oublions pas les sapeurs pompiers du pays de Tarascon !

*          Combien y a t il de bénévoles le jour de la course ?

Sur le parcours il y aura 50 signaleurs, 6 pompiers et 10 personnes sur la structure départ/arrivée ( salle des fêtes de banat)

*          Ici mettre en valeur le territoire est essentiel, de même que le respect de l’environnement. Pourquoi et quelles sont les actions mises en place dans ce but ?

Nous souhaitons mettre en valeur notre territoire et patrimoine en utilisant des vieux chemins oubliés mais qui ont eut une importance au début du siècle avant que les routes simplifient les échanges (par ex les sentiers vers Génat, Quié…). Dans une mise en valeur plus économique et actuelle nous allons travailler avec des entreprises locales pour le cadeau coureur ainsi que pour une partie des lots. C’est un effort conséquent pour notre organisation mais qui nous semble important et nécessaire.

*          Quelles sont les plus grandes difficultés rencontrées dans l’organisation d’un tel évènement ?

Comme tous les organisateurs les démarches administratives se compliquent mais les 8 communes traversées ont toutes jouées le jeu. Par contre nous rencontrons quelques difficultés avec les promeneurs, chasseurs… qui enlèvent nos balisages !

*          Ta plus grande satisfaction en tant qu’organisateur ? Ta plus grosse déception ?

Ma plus grande satisfaction d’organisateur a été en fin d’année 2015 lors de la 4ème édition de la Corrida de Tarascon. En effet, nous avons eut 250 coureurs pour 250 dossards disponibles. Ma plus grande déception : ma première organisation : la course de montagne la Lujatoise (commune d’Ornolac) … car ce fut la dernière édition (peut être qu’un jour ?…)

*          Ta pire frayeur ? Ton meilleur souvenir ?

J’ai peur qu’un jour je doive annuler une épreuve à cause de la météo. Le pire serait d’annuler pour raison administrative…

*          Ton rêve en tant qu’organisateur ?

Quand on organise une course on en rêve chaque nuit ( du pire et du meilleur) alors je le garde secret !

*          Quand tu n’organise pas, comment occupes-tu ton temps ? Pratiques-tu une activité sportive?547472_503968036328988_482608986_n

En dehors de l’organisation des 2 courses je m’occupe du club Vo2Max Tarascon depuis 6 ans et j’entraine les coureurs le mardi soir au stade de Tarascon. Je profite des week-ends pour faire des sorties natures seul avec mon chien ou avec le groupe ! Sans compter quelques courses ou trails.

*          Quels conseils donnerais-tu aux personnes qui aimeraient courir ton épreuve ?

Les conseilleurs ne sont pas les payeurs ! Surtout sachez rester humbles et faites vous plaisir ! Bien sur il y a un classement mais profitez pour faire quelques photos et regardez comme la nature est belle …

*          Ce que tu voudrais que les gens retiennent du Trail de la Courbière ?

L’’envie de revenir l’année prochaine !

 

Merci pour tes réponses, ton enthousiasme et bonne organisation en 2016

Article Dépêche du Midi du 07 février 2016