Trail des Fleurs de Lys #1

0
829

Sport et découverte du patrimoine avec la 1ère édition du trail des Fleurs de Lys

Aux confins des départements de l’Ariège et de l’Aude, en Pays d’Aillou, au pied du massif de Scaramus, le Comité des Fêtes du joli petit village fleuri de Prades (52 habitants) organise le samedi 17 septembre 2016 – le trail des Fleurs de Lys, une course nature de 18 km pour 1300 mètres de dénivelés, sans oublier la randonnée de 10 km.

INSCRIPTIONS EN LIGNE

12496041_1551636781823777_9187832874652868995_oDepuis le village de Prades, perché sur un plateau à 1245 m d’altitude, à la source du grand « Hers », rivière qui s’engouffre ensuite dans l’impressionnant défilé des gorges de la Frau (qui signifie effroi ) avant de ressortir 600 m plus bas au pied du château de Montségur, vous découvrirez des terres chargées d’histoire.

A la découverte des fleurs de Lys, vous remonterez aussi le temps en allant sur les traces de ces grands errants mystiques qu’étaient les Cathares. D’ailleurs, l’histoire de Prades est pratiquement indissociable de celle de Montaillou.

En effet, le drame albigeois jeta un bref mais intense éclairage sur l’histoire médiévale de cette région. C’est l’ouvrage de Le Roy Ladurie  »Montaillou, village occitan », traitant de la société rurale du XIIIème siècle analysée à partir des registres de l’inquisiteur Jacques Fournié, qui ramena dans la lumière ce plateau d’altitude qui cultive aujourd’hui encore la mémoire de ces bons hommes.

Et, qui ne se souvient de Pierre Maury, le berger de grande transhumance, de Guillaume Bélibaste, le dernier des bons hommes ou de Pierre Clergue, le curé hérétique ?

Le trail des Fleurs de Lys, c’est, autant de façons de s’immerger dans leur « terroir », pour des instants uniques d’échange et de convivialité. Ici pas de folklore, pas de recettes toutes faites… juste du sur-mesure pour sportifs curieux de terroir.

Si, du Prades cathare, il reste le puits médiéval, les 12 fontaines, l’enceinte fortifiée du Fort de la Reine « Margot », sœur de François 1er, et d’anciens fours à pain, c’est aussi « La Royale », avec ses fleurs de lys. En effet, exilée sur la partie supérieure du plateau de Sault (1200 m), en majorité audois, les forêts de Prades cachent les ultimes témoignages de la main-mise royale sur les forêts pyrénéennes.

Mais, pourquoi des fleurs de Lys ?

Au XVIIème siècle, les forêts mal exploitées ne fournissaient plus assez de bois pour la construction des navires. En effet, le bois, richesse ô combien importante sous l’Ancien Régime, servait non seulement de combustible pour les forges, mais aussi de base à la construction des navires de guerre. De ce fait, le roi possédait de nombreuses forêts royales surveillées où le vol de bois était puni de mort. Afin de matérialiser ce périmètre interdit, étaient visibles sur chaque chemin des rosaces fleurdelisées (la fleur de Lys étant l’emblème royal), marquées sur un rocher.
En conséquence, Colbert et Louis XIV élaborèrent un nouveau code forestier. Louis de Froidour fut chargé de l’appliquer dans les massifs pyrénéens. Son travail fut d’en optimiser l’exploitation tout en préservant les besoins locaux. Ainsi en Ariège, il créa la  » Forêt Royale de Lourza et du Basqui  » ou Forêt Royale de Prades. Depuis les années 1670 environ, cette forêt est délimitée par des bornes de pierres ou rochers sculptés de la fleur de Lys.

Sportivement, le trail est long et varié entre piste et chemin de montagne, entre zone forestière et zone ouverte de montagne (estive). Il partira du village de Prades (1250 m d’altitude) pour rejoindre la forêt de Fontfrède, le col de la Gardie, l’estive du Scaramus, le pic de Scaramus (1868 m) et redescente sur le Pla des 7 cases, vallée de la Gardie et village de Prades . A noter que le point culminant du parcours se situera au Pic Fourcat (1929 m).Ce large sommet aux pentes faciles qui domine les carrières de talc de Trimouns/Luzenac, vous offrira aussi, une belle vue sur ces voisins ariégeois : Tarbésou, Roc Blanc, Dent d’Orlu, etc..

Aussi, lors de votre arrivée, depuis, le col du Chioula (1431 m) vous aurez une vue sur les paysages grandioses des espaces nordiques des Vallées d’Ax. Vous serez entre forêt, plateaux et vallons dans une ambiance nature totale.

La particularité de cette journée, c’est d’associer au sport une découverte du patrimoine local. Et cela dans un esprit festif. Dans un espace de caractère chargé d’histoire, vous serez confortablement accueillis au sein d’une nature authentique et préservée.

Au cœur de cette terre cathare ariégeoise, ou à chaque coin le murmure d’une fontaine berce la vie comme le chant du passé né dans les vieilles pierres, laissez-vous tenter par une autre façon de découvrir le pays d’Aillou !

12628504_1550871758566946_8447282366558960354_o

Plus dINFOS

Site du village de Prades

31ca13_55cdbd7eb5834154bc987cf44c081fab 31ca13_61f386b50b2e4ecb86a0f501361c1369 31ca13_f3c5088d39dd4035bdc7649e99a4b971