RÉSULTATS – le Diable et les Gardes du Clocher

0
2231

Retrouvez les résultats en LIVE de le Diable et les Gardes du Clocher.

En un seul clic…

Défi musclé au pays du Pont du Diable

IMG_0881Il est des courses  où il fait bon de se remettre entre les mains du « Diable » dans la bonne humeur pour aborder cette nouvelle année de trail/montagne.

Le 7 Mai 2017, vous avez été très nombreux à découvrir « Le Diable et les Gardes du Clocher », la nouvelle épreuve pédestre de course en montagne du copieux calendrier Ariégeois ! Ce vif succès, très mérité dès son lancement, nous laisse espérer un deuxième rendez-vous plein de surprises en 2018.

Sinon, après un départ à 9h00 depuis l’élégant et troublant Pont du Diable à Ginabat, via le rocher du Barry d’Amplaing, la montée sur Seignaux commence à faire mal aux organismes des coureurs du 20 km. Au ravitaillement du belvédère, les hommes de tête s’élancent à travers la belle forêt de hêtre vers la crête et le point haut de l’antenne relais. Florian laisse partir Romain et Michel.

Trop forts les deuBy Mag Papillon_4x compères s’éloignent pour un mano à mano sans partage. Bien avant la dernière difficulté de la Tour, sagement, Michel teste le redoutable Romain, une fois, deux fois, puis part sans se retourner et engage une euphorique descente par le chemin de La Garde. La victoire se dessine avec humilité. Mais, il est en ce jour intouchable, notre ami agriculteur-coureur de Vinça. Ses poursuivants directs n’ont pu réagir. Michel Rabat gagne avec un temps très rapide: 1h46’51. Suivent tout juste derrière Romain De Stofflet en 1h48’33, Florian Monnereau complète ce podium en 1h53’47.  Chez les filles, Lucile Resplandy, de retour après sa belle victoire dans l’Aubrac, gagne cette première édition avec toujours autant de contrôle sur ses poursuivantes Caroline Lestrade et Irène Mariotti.IMG_1392

By Mag Papillon_2Entre temps, sous un soleil radieux, l’arche de pierre du pont du Diable avait libéré les nombreux sportifs du 10 km. C’est un départ à un rythme d’enfer et la bagarre est engagée d’entrée. Les Fuxéens Julian et Bruno, venus varier les plaisirs de ce début de saison, vont se livrer à une belle et rapide échappée montagnarde. Au jeu de l’effort en commun, c’est Bruno Cendrez en 52’39 » qui pour quelques petites secondes va s’imposer sur Julian Bouche. La troisième marche du podium s’offrira à l’infatigable photographe/journaliste/coureur…Rémy Jegard. Chez les filles, c’est la radieuse et timide Anaïs Piton, sous le regard de la team famyli, qui s’impose pour quelques secondes devant Karine Sajus pour un temps respectif de 1h03’55 et 1h03’38. Enfin c’est la sympathique et souriante, Laetithia Gaillard en 1h08’46 qui complète le podium

A leurs côtés, les nombreux athlètes lambda, amoureux de la course nature, venus vaincre les incertitudes sur une épreuve au parcours musclé, mais ou tout le monde peut trouver sa place.18446654_10213497617294548_6415968555164479815_n

Quelque chose me dit cependant qu’une très grande partie des concurrents aimeraient bien revenir en 2018, jouer avec le diable et prendre leur revanche sur ces beaux cheminements.

Ah que ce fût diablement bon de vous retrouver à la porte des montagnes, dans ce beau Sabarthés terre de Trail, qui dévoile patrimoine et nature.

By Mag Papillon_7Et que dire du retour sans faille dans le monde l’organisation de notre ami Jean-Claude, bien accompagné de sa belle équipe de bénévoles.

Au final… On s’est régalé !

Robert-Félix VICENTE By Midirun

Crédit Photos : Mag Papillon, Tere Vicente, et Brice Melh

Autres photos :AfumRémy

Vidéo départ par Rémy Jegard : DGC 20

PARTAGER
Article précédentTrail de Dalou #9
Article suivantRÉSULTATS – Trail de Dalou