RÉSULTATS – Pentes et Côtes Saverdun

0
1967

Retrouvez tous les résultats de Pentes et Côtes en LIVE ici !

Un seul clic…

Une édition mi-figue mi-raisin pour la 16ème édition de Pentes et Côtes

La course Pentes et Côtes s’est achevée hier sur une édition marquée par le soleil et une affluence légèrement en baisse (comme tant d’autres courses en ce long week-end férié) mais qui a offert de beaux moments sportifs. Le nouveau pôle départ/arrivée installé sur le Cours Guillau à participé au renouveau de la manifestation avec deux nouveaux parcours aux distances réduites à 15 et 5 km. Au final, aux « Portes d’Ariège-Pyrénées » l’épreuve a conquis les amoureux de l’effort et de la nature avec de très beaux paysages et aussi de réelles difficultés, notamment des pentes donnant du piment au parcours.

Près de 120 dossards auront à nouveau été distribués en ce dernier rendez-vous de mai en Ariège. Un peu moins que l’an passé tout de même (-30). Sans parler de la cinquantaine de marcheurs et des enfants évidemment tous si heureux à participer aux petites courses qui leur étaient réservées pour clore la matinée devant un nombreux public de parents et de sportifs.

Une belle matinée en vérité !

Aussi la bagar13268062_10206198059815173_3418340717130798286_ore en tête de course du 15 km fut une nouvelle fois de toute beauté avec en chef de file le sociétaire de Courir Sympa, Mathieu Rognant. Ce dernier l’emporte en 1h02’21 avec presque 3 minutes d’avance sur l’inusable Hervé Piton et le Muretain Sylvain Mathern en 1h11’22.

Chez les féminines, la toulousaine Julie Gimbert démontre sa grande forme après sa victoire à Mazères et son podium au trail du Mourtis une semaine auparavant, et prend une belle première place. Une victoire en 1h19’09 devant les 2 ariègeoises Karine Sajus et Charlotte Flambeaux qui finissent respectivement en 1h20’53 et 1h25’37.

Côté résultats sur le 5 km, c’est le redoutable Florian Marty, venu en voisin audois, qui signe un très beau 20’00 » et remporte la petite distance devant le cadet Pierrick Soulère 22’20 ». Ce dernier a dû batailler ferme pour conserver la deuxième place, quasi au sprint, devant Matthias Cop en 22’30 ».

Chez les filles c’est l’intouchable Manon Maury de l’entente athlétique du pays de Foix qui a été la plus véloce en 23’36 » (5ème au scratch)  devant Anais Piton, du spiridon du Pays d’Olmes en 24’44 » et sa copine de l’entente fuxéenne, Emilie Decamps en 25’50 ».

Et comme après toutes les éditions, après une remise des prix généreuse,  un apéritif final mêlant coureurs, anonymes et bénévoles clôturera une matinée dédiée au sport et à la convivialité.

Une édition quasi parfaite en quelques sortes. On attend avec impatience les 17 ans l’an prochain, avec un peu plus de monde !

Robert-Félix VICENTE by Midirun